dimanche 15 juillet 2018

"L'essentiel" de Frédéric Marcou




Titre : "L'essentiel"
Auteur Frédéric Marcou
Editions : Atramenta
Nombre de pages : 114
Année de cette édition : 2015



Résumé de l'éditeur : 

Une anthologie sur mes dix ans en tant qu’auteur (2005-2015), plus des inédits.



Mon avis :


Voici un livre qui vous permettra de découvrir l'univers de Frédéric Marcou.

C'est avec beaucoup de plaisir que je me suis plongée dans un quatrième livre de l'auteur et j'ai beaucoup aimé celui-ci (tout comme les trois précédents d'ailleurs ;)). Ce que je trouve intéressant, c'est que l'on peut découvrir tout le talent d'écrivain de Frédéric Marcou par le biais de poésies et de nouvelles dans un même livre. Il y a certains écrits qui apparaissent dans d'autres de ses livres et des inédits.

Comme dans "Bienvenu dans le monde réel", on y découvre les inventions que propose l'auteur et que j'ai pris plaisir à relire. On a plein de poèmes tous très intéressants et faciles à comprendre (chose que j'apprécie grandement, n'étant pas une grand experte de ce genre littéraire). Certains sont touchants. Et ensuite, on a des récits bien ficelés et interpellants.

J'ai aimé ce mélange des genres car cela permet à chacun d'y trouver son compte tout en découvrant de nouveaux styles et en voyageant dans l'univers de l'auteur.

En résumé, encore une bonne découverte grâce à Frédéric Marcou et au site Simplement que je remercie grandement.



Livres de l'auteur déjà chroniqués sur le blog :

"L'année poétique"
"Voyage au pays de l'envie"
"Bienvenu dans le monde réel"




"Bienvenu dans le monde réel" de Frédéric Marcou





Titre : "Bienvenu dans le monde réel"
Auteur Frédéric Marcou
Editions : Atramenta
Nombre de pages : 90
Année de cette édition : 2012



Résumé de l'éditeur : 

Le professeur Fred est un homme clairvoyant, ses inventions sont nées de son imagination fertile et de son refus d'accepter la réalité telle quelle.


Mon avis :


Et c'est encore un excellent livre que nous propose ici Frédéric Marcou. 

J'ai adoré l'idée des inventions. Celles-ci m'ont fait sourire. C'est vraiment une chouette trouvaille et certaines pourraient être très intéressantes. 

Ensuite, la deuxième partie raconte l'histoire de l'auteur et surtout la relation qu'il a eue avec ses parents et là je dois dire que par moment, j'ai eu le cœur serré car c'est touchant ainsi que révoltant de voir ce qu'il a pu vivre. C'est un récit où l'auteur se livre et n'a pas peur de mettre ses peurs, ses doutes, ses sentiments à nu. J'ai trouvé cela beau et courageux. En plus, c'est écrit de manière très subtile et avec beaucoup de sagesse. Ce texte fait réfléchir sur notre société et notamment sur l'indifférence qu'elle peut témoigner aux personnes qui auraient besoin d'un peu d'aide. 

Pour l'écriture de l'auteur, j'ai beaucoup aimé. J'apprécie la plume de Frédéric Marcou car il a des mots justes et bien placés. C'est fluide à la lecture et c'est un pur bonheur. Je dévore les pages tant c'est plaisant à lire.

Bref, je vous conseille ce livre poignant et écrit avec cœur. Merci à l'auteur pour cette découverte.
Et quelqu'un me chuchote à l'oreille, que d'autres livres de Frédéric Marcou vont arrivés ici. ;)


Livres de l'auteur déjà chroniqués sur le blog :

"L'année poétique"
"Voyage au pays de l'envie"




"Les proies du temps" de Sébastien Fillion



Titre : "Les proies du temps"
Auteur Sébastien Fillion
Editions : autoédition
Nombre de pages : 292
Année de cette édition : 2017



Résumé de l'éditeur : 


Liées par une étrange prophétie, Nellie et Stella décident de tout plaquer pour partir ensemble. Une île oubliée des cartes les appelle. Là-bas peut-être ces amies de toujours parviendront-elles à donner un sens à leur existence. Mais on ne se coupe pas du temps comme on se coupe du monde. Au-dessus d’elles, une horloge étend ses ombres…

Mon avis :


Voici un livre plus que déroutant. Je l'ai commencé sans savoir exactement où j'allais aller avec cette lecture et je me suis retrouvée dans un univers pas du tout attendu.

Tout d'abord, je ne peux pas dire que je me suis attachée aux personnages car je les trouve tous très secrets et j'ai eu des difficultés à bien les cerner. Même l'amitié entre les deux filles ne m'a pas parue toujours très sincère. C'est cela notamment qui met du piquant et qui ajoute du mystère à l'histoire parce qu'ainsi on sait encore moins à qui se fier et à quoi s'en tenir. Toutes les personnes présentées dans ce livre ont une grande part d'ombre. Par moment, elles semblent sympathiques et pleines de bonnes intentions et puis, on se rend compte qu'elles ne le sont peut-être pas tant que cela.

Ensuite, l'histoire est bien ficelée. L'auteur a su me mener par le bout du nez du début à la fin. Je ne m'attendais déjà pas à me retrouver transportée dans un endroit tel qu'Edénia qui est vraiment très étrange. Jusqu'au bout, il y a eu des retournements de situation et pas mal de questionnements. J'ai beaucoup aimé cela. Au moins, on a un livre qui étonne et qui n'est pas cousu de fil blanc. 

Enfin, l'écriture de l'auteur est toujours aussi agréable. J'avais déjà lu "Noël et un jour" de Sébastien Fillion et je l'avais bien apprécié également. Voir ma chronique ici.

En résumé, si vous voulez un livre qui sort un peu des sentiers battus, allez faire un tour sur Edénia dans "Les proies du temps", dépaysement garanti.

Un grand merci à l'auteur pour sa confiance et sa patience.


mardi 26 juin 2018

"Cali à la mer" de Nancy Guilbert et Cécile Vangout




Titre : "Cali à la mer"
Auteur et illustratriceNancy Guilbert et Cécile Vangout
Editions : Eveil et Découvertes
Nombre de pages : 32
Année de cette édition : 2017



Résumé de l'éditeur : 


Cali et sa petite cousine Capucine découvrent les joies de la plage.

Quel plaisir de barboter au bord de l’eau, de jouer avec les crabes et les poissons ou de construire un château !


Mon avis :



Aujourd'hui, je reviens vers vous pour vous parler d'un livre jeunesse coup de cœur.

J'ai eu la chance de découvrir un tome de Cali et je suis totalement conquise par l'histoire, l'écriture et les illustrations. On va suivre les aventures d'un petit éléphant adorable, Cali qui va voir la mer avec sa petite cousine Capucine et ses parents. Ils vont faire plein d'activités et passer une journée merveilleuse.

J'ai adoré la manière dont l'histoire est racontée. C'est plein de bonne humeur et on a le sourire tout le long de la lecture tant la joie des personnages est contagieuse. Ce livre rend heureux je trouve. Même moi qui ai largement passé l'âge de cette lecture, je m'y suis plongée avec un vrai plaisir et je l'ai trouvée très gaie. J'avais le sourire aux lèvres en lisant et encore après. C'est sympa à lire. Il n'y a aucune violence, aucun malheur, juste du bonheur.

Je suis aussi conquise par les dessins. C'est super joli et le fait que tout soit en rouge et blanc change un peu des autres albums. Les illustrations sont simples et efficaces. Il y a des détails sans non plus être trop chargés et c'est agréable à regarder. Cela plaira aux plus petits (et même aux plus grands d'ailleurs ;)).

En résumé, je conseille ce livre car il est génial pour les plus petits. J'ai fait un retour en enfance plus que plaisant et je suis certaine que beaucoup d'enfants vont l'adorer. De plus, c'est la bonne période. Les vacances approchent. Si j'en ai l'occasion je lirai les autres albums.

De plus, ce livre s'inscrit parfaitement dans le projet "Et si on te donnait l"envie de lire ?".


Je remercie Babelio et les éditions Eveil et Découvertes pour la découverte de ce mignon petit album. 



lundi 25 juin 2018

"La meilleure façon de marcher est celle du flamant rose" de Diane Ducret



Titre : "La meilleure façon de marcher est celle du flamant rose"
Auteur et illustratriceDiane Ducret
Editions : Flammarion
Nombre de pages : 288
Année de cette édition : 2018



Résumé de l'éditeur : 

La loi de Murphy n'est rien comparée à la loi d'Enaid : tout ce qui est susceptible de mal tourner tournera plus mal encore qu'on aurait humainement pu le prévoir. Après avoir été quittée à Gdansk par téléphone, Enaid se rend à l'évidence : les fées qui se sont penchées sur son berceau ont dû s'emmêler les pinceaux. Comment expliquer, sinon, la sensation qu'elle a depuis l'enfance qu'il lui a toujours manqué quelqu'un ? Il y a de quoi se poser des questions quand les parents adoptifs sont en fait les grands-parents, que la mère est danseuse de nuit, que le père change de religion comme de famille, que les bunkers de l'ETA servent d'école buissonnière. Et que l'accident d'un instant devient la fracture de toute une vie? On peut se laisser choir ou faire le saut de l'ange. Être boiteux ou devenir un flamant rose. Sur ses jambes fragiles, tenir en équilibre avec grâce par le pouvoir de l'esprit, un humour décapant et le courage de rester soi.


Mon avis :


Voici un livre qui m'a un peu étonnée car je n'ai pas lu le résumé avant d'entamer ma lecture. En voyant la couverture, je pensais que j'allais découvrir une lecture légère mais ce ne fut pas le cas. Au contraire, j'ai suivi l'histoire d'une jeune femme à qui la vie n'a pas fait de cadeaux. Malgré cela, elle va rester forte et s'accrocher afin de continuer son chemin. C'est ce que j'ai beaucoup aimé chez le personnage principal, son courage et sa ténacité. 

On va découvrir Enaid et son parcours depuis sa jeunesse. Tout au long du récit, on va la suivre dans ses aventures pas toujours très heureuses car la vie est dure pour elle mais c'est une battante et elle se relève toujours. Elle a une force de caractère incroyable. A travers ce récit je trouve qu'elle donne une belle leçon de vie. Ne jamais abandonner quoiqu'il arrive. Il y a toujours quelque chose de mieux à venir.

Ce que j'ai beaucoup aimé également, c'est la façon dont l'auteur raconte les événements. Il y a des moments très durs mais elle ne tombe jamais dans le larmoyant. Certes, on frémit, on est choqué, on a peur pour Enaid. Cependant, on rit aussi car il y a une petite pointe d'humour qui se glisse entre les pages et qui permet de détendre un peu l'atmosphère. C'est vraiment bien écrit. On sent que l'auteur maîtrise sa plume.

En résumé, j'ai apprécié ce livre et je lirai d'autres ouvrages de l'auteur.

Merci aux éditions Flammarion et à Babelio pour cette découverte.



Partenariat/service presse