dimanche 16 mai 2021

"Lilly et le labyrinthe" de Blanche Martire




Titre : "Lilly et le labyrinthe"
Autrice : Blanche Martire
Editions : Fabert
Nombre de pages : 256
Année de cette édition : 2021



Résumé de l'éditeur : 

Lilly petite fille introvertie n'a pas les mots pour s'exprimer, elle attend impatiemment de savoir lire et écrire. Pourtant, elle sent déjà que les histoires et le monde de l'écriture l'habite profondément. Un jour, elle fait la rencontre de Sarah qui n'a peur de rien. Et si finalement Lilly lui ressemblait ?

« Lilly aurait voulu remonter ses manches plus souvent, et ainsi se salir les mains. Son coeur n'aurait plus été enfermé dans un coffre-fort. Les gens l'auraient découverte alors, entière. Lilly aurait été à la rencontre des autres et du monde. Elle aurait même laissé ses traces sur le tronc des arbres, les nuages et la pluie. Ses voyages se seraient remplis d'encre et les feuilles se seraient embrasées. Le papier roussi par les flammes aurait noirci jusqu'aux dernières pages. Un noir ébène, absolu. Et la fumée serait montée jusqu'au ciel. »

Mon avis :

Voici le deuxième roman que je lis de l'autrice et une chose est sûre, j'adore sa plume.

Ici, on fait la connaissance de Lilly, petite fille adorable qui a du mal à trouver sa place que ce soit avec ses proches ou à l'école. On sent que c'est une enfant pleine de douceur et qui se pose beaucoup de questions. Il faut dire qu'à cet âge tout se bouscule dans sa tête et elle aimerait trouver des réponses et être bien. Ce qu'elle aime c'est rêver et écouter des histoires. Sa maman lui en lit d'ailleurs le soir.

On va suivre une grande partie de ses pensées et réflexions. C'est très intéressant car celles-ci abordent de nombreux sujets importants et permettent de réfléchir à notre société. J'aime beaucoup la manière dont l'autrice amène les choses petit à petit. Tout doucement, on est plongé dans l'univers de Lilly et c'est très agréable parce que la plume est plaisante à lire. Cela se découvre calmement et l'autrice sait mettre des mots sur les sentiments de cette petite fille. Pour moi, c'est un beau texte qui dégage de jolies émotions.

En résumé, c'est un écrit que je conseille déjà rien que pour le plaisir de découvrir l'écriture de l'autrice mais aussi pour cette histoire emplie de douceur.

Je remercie Blanche Martire pour cette lecture.


samedi 15 mai 2021

"Mister Cerveau" de Jean-Yves Duhoo




Titre : "Mister Cerveau"
Auteur : Jean-Yves Duhoo
Editions : Casterman
Nombre de pages : 80
Année de cette édition : 2021



Résumé de l'éditeur : 

Un voyage fascinant, instructif et drôle au cœur de notre cerveau !


Jean-Yves Duhoo mène l’enquête pour nous expliquer de manière imagée et drôle les mystères de notre système nerveux central : est-il composé d’une seule cellule, ou de plusieurs milliards ? Ne sert-il qu’à refroidir le sang, comme le croyaient les anciens Égyptiens ? Savez-vous que si on mettait tous nos neurones bout à bout, on obtiendrait la distance de la Terre à la Lune, que c’est lorsque vous rêvassez que votre cerveau travaille le plus, que les chauffeurs de taxi peuvent se muscler la mémoire ou que le cerveau d’Albert Einstein était plus petit que la moyenne ? Pour en savoir plus, il n’y a pas 36 solutions : il faut parcourir les zones de Mister Cerveau, à pied, en voiture ou en vaisseau spatial !

Mon avis :


Voici une bande dessinée qui m'a permis d'en apprendre énormément sur le cerveau. Il est clair que ce dernier est méconnu. On sous-estime ses capacités et tout son fonctionnement. J'ai trouvé cette lecture très enrichissante car elle explique énormément de choses sur cet organe. On voit comment le cerveau était vu dans le passé et comment la médecine a évolué pour mieux le cerner. De plus, j'ai bien aimé apprendre comment l'entraîner afin qu'il soit performant et surtout afin de le garder le plus en forme possible.

Le gros point fort de cette lecture est que les explications restent abordables car bien illustrées et détaillées. Cela permet d'avoir un langage médical tout en ne perdant pas le lecteur. C'est vraiment chouette.

En résumé, c'est un très bon album que je conseille pour les personnes qui aimeraient mieux connaître cet organe si mystérieux et fascinant.

Je remercie les éditions Casterman pour cette lecture très instructive.


Partenariat/service presse

mercredi 12 mai 2021

"Tomino la maudite, tome 2" de Suehiro Maruo



Titre : "Tomino la maudite tome 2"
Auteur : Suehiro Maruo
Editions : Casterman
Nombre de pages : 336
Année de cette édition : 2021



Résumé de l'éditeur : 

Suite et fin du grand-œuvre de Suehiro Maruo, divin marquis du manga !


Séparés par le cruel et avide Hebert Wang, les jumeaux Tomino et Katan n’en demeurent pas moins liés. À distance, la sœur éprouve dans sa chair la souffrance de son frère, séquestré sur une île sinistre en vue de subir une opération qui le changera en créature difforme. Cette communion est émaillée de visions de fin du monde : Tomino pressentirait-elle le chaos de la guerre qui s’annonce ?

Le périple infernal des deux enfants se poursuit et s’achève dans ce récit où Suehiro Maruo, metteur en scène virtuose et esthète, oppose l’innocence de l’enfance à la bassesse des hommes qui s’agitent sur la scène d’un théâtre décadent et macabre.

Mon avis :

Voici la suite et fin de cette duologie.

Tout comme dans le premier tome, j'ai trouvé cette histoire intéressante et prenante. Je suis contente de savoir la fin des aventures de ces personnages. Ils ont vécu tellement de choses horribles et sont si torturés. Ce sont vraiment des personnes avec une vie horrible. C'est quelque chose qui m'a marquée dans ce manga. De plus, dans ce nouveau volet, il y a aussi des scènes très dures et glauques. La violence est présente dans cette série et je mets en garde les âmes sensibles et les plus jeunes. Ceci n'est pas un manga jeunesse. Loin de là.

Ce que je retiens de cette lecture c'est donc toute cette violence et ces évènements tragiques mais aussi certains moments plus "calmes" où l'on sent que certains personnages ont vraiment envie de changer les choses et de vivre mieux. Ils vont essayer de mettre des choses en œuvre pour y arriver et cela donne un peu d'espoir.

Un point à souligner est le talent du mangaka car il dessine vraiment très bien. Je ne peux pas dire que je suis fan de ses dessins car ce n'est pas mon style de prédilection mais je reconnais qu'il a un sacré coup de crayon. 

Bref, je suis contente d'avoir découvert cette série même si personnellement, je ne l'ai pas adorée. Cependant, je ne la conseille pas à tout le monde. A éviter pour les âmes sensibles et les plus jeunes car même à mon âge, j'ai détourné les yeux de certaines scènes.

Je remercie les éditions Casterman pour cette lecture.


Partenariat/service presse

mardi 11 mai 2021

"Les mystères de Paris" d'Eugène Sue (livre audio)




Titre : "Les mystères de Paris"
Auteur : Eugène Sue et lu par Loïc Richard
Editions : Casterman
Nombre de pages : 256
Année de cette édition : 2021



Résumé de l'éditeur : 

« Les mystères de Paris » est un magistral roman d’aventure populaire qui a tenu la France entière en haleine pendant plus d’un an au milieu du XIXème siècle. Il met en scène les mœurs violentes des voyous des bas-fonds parisiens, dont il a contribué à populariser l’argot.

Rebondissements incessants, suspense à la fin de chaque épisode : « Les mystères de Paris » a créé un genre, celui de la série, qui a triomphé de toutes les époques et de tous les supports jusqu’à aujourd’hui !

Écrit dans un style moderne et coloré, riche en péripéties, « Les mystères de Paris » se prête tout particulièrement bien à une écoute audio.

Par une sombre nuit parisienne, dans le quartier alors misérable de l’ile de la Cité, une jeune fille, la Goualeuse, est attaquée par le Chourineur, un bandit notoire. Un mystérieux ouvrier, doué d’une force hors-du-commun, intervient et sauve la jeune fille à l’issue d’une bagarre homérique. L’ouvrier se révèle être le Prince de Gerolstein, un aristocrate courageux, intègre et généreux travesti en homme du peuple pour élucider une terrible affaire. Sa quête l’amènera à croiser le chemin de la Chouette, hideuse vieille femme tortionnaire, du Maître d’école, bandit cruel et sans pitié, de Fleur-de-Marie, jeune fille pure et innocente, de Madame Pipelet, la concierge (dont le nom est passé à la postérité !), et de bien d’autres encore. Toute une galerie de personnages, répugnants ou admirables mais hauts en couleurs, qui ont beaucoup fait pour la popularité des « Mystères de Paris ».

Publié en feuilleton quotidien dans le « Journal des débats » entre l’été 1842 et l’automne 1843, ce roman connait immédiatement un succès fulgurant et devient un véritable phénomène de société. On s’arrache le journal chaque matin, on fait la queue devant les salons de lecture pour le louer. Les bonnes âmes le lisent à ceux qui ne savent pas lire. On dit même que les malades d’alors attendent la fin des Mystères de Paris pour mourir !

Issu de la grand bourgeoisie, dandy membre du jockey club, Eugène Sue appartient à la jeunesse parisienne dorée. Il jouit d’une petite réputation littéraire mondaine et se préoccupe fort peu de ce qui se passe au-delà du Faubourg Saint Germain. Alors qu’il est en panne d’inspiration, on lui souffle l’idée d’écrire sur la vie du peuple plutôt que sur celle des nantis. Déguisé en homme du peuple, il explore les ruelles fétides et obscures, parcourt les recoins les plus mal famés des faubourgs parisiens, s’aventure dans les cabarets. Il y puise une formidable matière humaine et linguistique pour son roman : le Prince Rodolphe, Fleur-de-Marie, le Chourineur et son argot inimitable sont nés de ses premières virées nocturnes

Eugène Sue se contente au début d’exploiter la misère sociale comme simple matériau littéraire. Cependant, il devient, au fur et à mesure de la rédaction du roman, de plus en plus convaincu de la nécessité d’instaurer plus de justice sociale, allant jusqu’à se dire socialiste. En ayant contribué à la prise de conscience des conditions de vie du peuple, il a été pour beaucoup l’un des instigateurs de la révolution de 1948.

Mon avis :

Voici un de mes premiers livres audios et j'ai eu un petit coup de cœur pour la manière dont l'histoire est racontée. 

En fait, j'ai tout aimé dans ce livre. Que ce soit les personnages très atypiques que j'ai adoré suivre car ils ont un côté très dur mais ils sont aussi attachants et touchants. De plus, l'histoire est très chouette à suivre. J'aime beaucoup les écrits de cette époque et lire ce type de roman me plaît bien. C'est dépaysant et tout à fait prenant. Je me suis retrouvée à ressentir les émotions des personnages, à me révolter et à m'émouvoir avec eux.

Enfin, une chose que j'ai énormément aimée c'est la manière dont Loïc Richard raconte cette histoire. Les voix sont très bien faites et dès le début j'ai été emportée dans le récit. Le lecteur a su transmettre les émotions avec brio. Tout est bien  rythmé et j'ai été complètement prise dans ce livre.

En résumé, c'est un livre audio que je conseille vivement. Il est excellent.

Je remercie NetGalleyFrance et les éditions VOolume pour cette découverte.



Partenariat/service presse


lundi 10 mai 2021

"Femmes en résistance" de Francis Laboutique, Emmanuelle Polack, Régis Hautière, Olivier Frasier, Pierre Wachs, Marc Veber, Ullcer




Titre : "Femmes en résistance"
Auteurs(rices) et illustrateurs : Francis Laboutique, Emmanuelle Polack, Régis Hautière, Olivier Frasier, Pierre Wachs, Marc Veber, Ullcer
Editions : Casterman
Nombre de pages : 256
Année de cette édition : 2021



Résumé de l'éditeur : 

Les destins exemplaires de quatre femmes engagées


Pilote, étudiante, résistante ou simple volontaire, chacune a refusé la fatalité et décidé de prendre parti - de résister - durant le conflit de 39-45. Toutes, elles paieront cet engagement de leur vie.
Amy Johnson, pilote britannique dont la passion et le talent pour l’aviation ont constitué un formidable défi face aux préjugés de son époque.
Sophie Scholl, jeune étudiante munichoise, qui dénonce le régime nazi au travers d'actions non violentes.
La française Berty Albrecht, qui s’est toujours battue pour l’éducation, l’indépendance et le droit de vote pour tous, les hommes comme les femmes.
Et enfin Mila Racine, qui à tout juste 22 ans aide des enfants juifs à fuir l'occupant nazi.

Mon avis :

Voici une intégrale de quatre albums que j'ai énormément appréciée.

Tout d'abord, j'ai trouvé ces quatre histoires très intéressantes. Personnellement, je ne connaissais pas ces quatre femmes et j'ai bien aimé découvrir leur parcours. Elles ont fait preuve d'un courage exemplaire lors de cette horrible guerre. C'est très important de se souvenir d'elles et cet album y contribue grandement.

Ensuite, j'ai aimé la manière dont les albums se suivent. Il y a un fil conducteur dans l'histoire ce qui permet de passer d'un album à l'autre sans souci. C'est très fluide à lire et les faits sont relatés avec précision ce qui donne envie d'en apprendre toujours plus.

Enfin, les illustrations sont très bien réalisées. Les expressions des personnages sont bien dessinées et les décors également. Il y a un côté très réaliste à ces graphismes.

En résumé, c'est un ouvrage que je conseille vivement pour ne jamais oublier ces personnes qui ont donné leurs vies pour rendre le monde meilleur.

Merci aux éditions Casterman pour cette découverte.


Partenariat/service presse


dimanche 9 mai 2021

"Comet girl 2" de Yuriko Akase





Titre : "Comet girl, 2"
Autrice : Yuriko Akase
Editions : Casterman
Nombre de pages : 240
Année de cette édition : 2021



Résumé de l'éditeur : 

Un space opera, de l’amour et de l’aventure… tout en couleurs !


Le maléfique et tout-puissant Agurda projette d’attaquer la Terre et d’y établir un empire sur lequel il régnera en maître ! Pour arriver à ses fins, il a besoin de l’immense énergie que Mina, la fille-comète, abrite en elle. Sazan et ses nouveaux alliés, les pirates du dimanche qui forment le Gang Pique-nique, auront-ils assez de leur courage et leur ingéniosité pour défier l’armée d’Agurda ?

Mon avis :

Voici un second tome assez sympathique.

J'étais contente de retrouver les personnages de ce manga car même si ce n'est pas un coup de cœur, l'histoire m'intriguait. Maintenant, j'ai gardé la même opinion que pour le premier tome. C'est une chouette petite saga qui se lit avec plaisir.  Les dessins sont toujours aussi jolis avec leurs belles couleurs et l'histoire est agréable à suivre. 

Ce que j'ai aussi apprécié ce sont les dialogues car certains sont assez drôles. J'ai beaucoup aimé le gang Pique-nique parce que sous leurs airs de durs à cuire, il y a des personnages très attachants qui sont parvenus à m'émouvoir. 

En résumé, c'est un manga à découvrir surtout pour ces illustrations. Je n'en garderai pas un souvenir impérissable mais j'ai bien aimé et je sais qu'il plaira à pas mal de personnes car il est sympathique.

Merci aux éditions Casterman pour cette lecture.


Partenariat/service presse


Projet

samedi 8 mai 2021

"L'année où je suis devenue ado" de Nora Dasnes




Titre : "L'année où je suis devenue ado"
Autrice : Nora Dasnes
Editions : Casterman
Nombre de pages : 250
Année de cette édition : 2021



Résumé de l'éditeur : 

Cette année, Emma entre en 5e, et rien ne sera plus comme avant…
Une bande dessinée d’une grande justesse sur le passage de l’enfance à l’adolescence.

Cher journal, au secours !
Depuis que je suis en 5e, mes meilleures amies se détestent. Maintenant que Linnéa sort avec Martin, elle évite de jouer avec Bao et moi. Soi-disant c’est pas mature ! Bao est hyper en colère. Moi… je ne sais pas. Entre leurs disputes, je deviens quoi ? Et qu’est-ce que ça veut dire, être mature ? C’est ça, être cool ? Comment on fait, pour tomber amoureuse ?
MARIAM la nouvelle, est au-dessus de tout ça, elle…


Mon avis :

Voici une bande dessinée très bien réalisée pour les jeunes adolescents.

La première chose que j'ai aimée dans cet album, ce sont les graphismes et les couleurs. C'est exactement le style de dessins que j'adore. C'est doux et dynamique à la fois. C'est un point qui m'a beaucoup plu et je suis sûre que cela plaira aux plus jeunes.

Ensuite, l'histoire est sympathique. Suivre cette jeune fille dans la découverte de l'adolescence et de ses questionnements est intéressant. Plusieurs sujets importants sont abordés tels que l'amitié, l'amour, la maturité, la découverte de son corps et j'en passe. Les personnages sont vraiment chouettes et je dois dire que j'ai adoré la manière dont le papa gérait certaines situations. C'est un homme très à l'écoute de son enfant et qui l'épaule quoiqu'il arrive. Ils ont vraiment une relation géniale. Les trois jeunes filles sont aussi très bien. Elles ont une belle amitié et c'est quelque chose d'essentiel.

Personnellement, je trouve ce type d'album important pour les jeunes car ils pourront s'identifier facilement aux personnages et cela peut leur permettre de trouver des réponses à leurs questions.

Je remercie les éditions Casterman pour cette lecture.


Partenariat/service presse


Projet

vendredi 7 mai 2021

"Je peux te manger ? Ca va pas la tête !" de Rémi Chaurand et Benoît Audé




Titre : "Je peux te manger ? Ca va pas la tête !"
Auteur et illustrateur : Rémi Chaurand et Benoît Audé
Editions : Casterman
Nombre de pages : 64
Année de cette édition : 2021



Résumé de l'éditeur : 

Une histoire à lire à deux, comme un jeu… avec qui tu veux.
Chacun choisit son personnage et c’est parti pour un dialogue de folie !

Ysengrin le loup veut croquer son ami, Lardon le cochon ! Mais juste un petit bout, un morceau de gras de rien du tout… Sauf que Lardon a des principes : même si on a méga-faim, ON NE MANGE PAS SES COPAINS.


Mon avis :

Me revoici avec un second volet de cette nouvelle collection "A tour de rôle" et comme pour la première j'ai beaucoup aimé cette lecture. Personnellement je garde une préférence pour « On fait une tarte aux pommes ? Trop bonne idée ! ». Cependant, cette histoire-ci est très chouette aussi. On va assister à une grande discussion entre deux amis, un loup et un cochon. Le loup a très faim et se demande s'il ne pourrait pas manger son copain. Evidemment, celui-ci n'est pas d'accord et de tout cela va découler un dialogue super intéressant et très bien réalisé. Certains passages m'ont fait sourire.

Comme pour le premier livre que j'ai lu de cette collection, je trouve toujours le concept génial. C'est drôle et cela permet d'avoir de chouettes moments à jouer la comédie en prenant la place de tel ou tel personnage.

Bref, je conseille vivement cette série de livres aussi bien aux petits qu'aux grands.

Merci aux éditions Casterman pour cette lecture.


Partenariat/service presse


Projet

jeudi 6 mai 2021

"On fait une tarte aux pommes ? Trop bonne idée !" de Rémi Chaurand et Annick Masson




Titre : "On fait une tarte aux pommes ? Trop bonne idée !"
Auteur et illustratrice : Rémi Chaurand et Annick Masson
Editions : Casterman
Nombre de pages : 64
Année de cette édition : 2021



Résumé de l'éditeur : 

Une histoire à lire à deux, comme un jeu… avec qui tu veux.
Chacun choisit son personnage et c’est parti pour un dialogue de folie !


Aujourd’hui, Achille et sa mamie vont se régaler avec une tarte aux pommes archi-bonne. Enfin d’abord, il faut la préparer. Cuisiner chez sa mamie, c’est comme une aventure : Tout peut arriver et les parents ne sont pas là pour surveiller !


Mon avis :


Voici une nouvelle collection jeunesse absolument géniale : "A tour de rôle"

J'ai un petit coup de cœur pour ce bel album qui met en scène une grand-mère et son petit-fils. Leur relation est très belle et suivre ce dialogue entre eux est savoureux. C'est empli de douceur et de tendresse. J'ai trouvé qu'ils se parlaient de beaucoup de choses intéressantes. On sent tout l'amour qu'il y a entre eux et lire cette histoire est un vrai moment de plaisir.

J'aime beaucoup ce nouveau concept d'avoir une histoire avec un dialogue. Chaque personnage a ses répliques écrites en une couleur. Ce qui permet au lecteur de choisir un héros et de lire ses paroles à voix haute. Cela donne un récit très vivant. On peut s'amuser à incarner une fois la grand-mère puis la fois fois suivante le petit garçon. C'est ludique et absolument génial.

Je remercie grandement les éditions Casterman pour cette découverte.


Partenariat/service presse


Projet

mercredi 5 mai 2021

"L'éternité nous appartient" d'Ezylae P.





Titre : "L'été nous appartient"
AuteurEzylae P.
Editions : autoédition 
Nombre de pages : 28
Année de cette édition : 2020



Résumé de l'éditeur : 

Partez à la découverte de Taramis et son monde de nymphe déchue. Son monde, mais surtout venez assister au commencement de ce qui bouleversera son âme pour l'éternité.

Mon avis :


Voici un court récit dont j'ai adoré la narration.

Tout d'abord, les personnages sont très intéressants. D'un côté on a Taramis, une nymphe pleine de douceur et de l'autre Raphaël, un personnage assez torturé. Tous les deux vont tomber amoureux et vont se rencontrer à divers moments. Cependant, cette relation va leur causer quelques tourments. Ils vont se poser beaucoup de questions et une certaine dualité va s'installer en eux surtout pour Taramis qui va devoir refouler une part d'obscurité qui se révèle à elle. J'ai aimé leur façon à tous les deux d'aborder les choses. ils ne se lancent pas tête baissée dans leur histoire. Au contraire, on suit tout leur cheminement et ça j'ai trouvé que c'était bien fait. On a un peu l'impression d'entrer dans leur tête afin de comprendre ce qu'ils ressentent.

Ensuite, j'ai aimé l'histoire qui est courte mais prenante. On a envie de savoir ce qui va arriver à nos deux protagonistes. Comment vont-ils arriver à gérer cette situation si belle et si difficile à la fois ? L'autrice fait évoluer nos deux protagonistes petit à petit. Le récit n'est pas très long pourtant tout est dit. 

Enfin, le gros point fort de ce livre est la plume de l'autrice. Je l'ai adorée. C'est empli de douceur et de poésie. Les mots sont bien choisis et tout est plaisant à lire. C'est un excellent écrit. 

En résumé, voici une chouette histoire qui permet de découvrir une nouvelle autrice talentueuse que j'espère retrouver dans d'autres ouvrages.

Merci à l'autrice et au site simplement.pro pour cette lecture.


mardi 4 mai 2021

"Comet girl, tome 1" de Yuriko Akase




Titre : "Comet girl, 1"
Autrice : Yuriko Akase
Editions : Casterman
Nombre de pages : 240
Année de cette édition : 2021



Résumé de l'éditeur : 

Un space opera, de l’amour et de l’aventure… tout en couleurs !


Sazan, jeune Terrien, est agent de voirie interplanétaire : il saute d’astre en astre pour opérer sur des chantiers. Son quotidien bascule lorsque Mina, chevelure flamboyante et scooter volant rouge, débarque en trombe dans sa vie… Pour repartir aussitôt: la jeune fille est pourchassée par tout ce que l’univers compte de pirates de l’espace, car elle abrite en elle un pouvoir incommensurable… Il n’en faut pas plus à Sazan pour décider de porter secours à Mina. Mais où chercher ? L’aventure commence !

Mon avis :

Voici un premier tome d'une duologie de mangas que j'ai trouvé très original.

La chose que je retiens de cette lecture, c'est qu'elle est dépaysante. C'est la première fois que je lis un manga en couleurs et je dois dire que c'est très chouette surtout qu'ici les teintes sont très jolies et vives. De plus, cela se passe dans l'univers et je n'ai pas du tout l'habitude de lire ce genre d'histoire.

Pour les personnages, ils sont sympathiques et assez drôles. J'ai bien aimé leurs interactions. Ils ont des caractères bien trempés surtout l'héroïne mais sous ses airs de dure à cuire se cache une fille bien sensible. J'ai aussi apprécié le héros que j'ai trouvé très courageux malgré son air candide.

En ce qui concerne l'histoire, elle est plaisante à suivre mais j'attends de lire le tome 2 car j'ai trouvé ce premier volet assez introductif. Pour moi, il ne se passe pas grand chose et j'espère que le second volet sera plus dynamique et aura un peu plus de rebondissements.

Bref, c'est un bon manga mais je vais lire le deuxième tome avant de donner mon avis définitif car il est difficile de juger en un seul livre.

Je remercie les éditions Casterman pour cette découverte.


Partenariat/service presse


Projet

lundi 3 mai 2021

"L'année de grâce" de Kim Liggett




Titre : "L'année de grâce"
Autrice : Kim Liggett
Editions : Casterman
Nombre de pages : 528
Année de cette édition : 2020



Résumé de l'éditeur : 

Celles qui survivront ne seront plus jamais les mêmes.


« Personne ne parle de l’année de grâce. C’est interdit.
Nous aurions soi-disant le pouvoir d’attirer les hommes et de rendre les épouses folles de jalousie. Notre peau dégagerait l’essence pure de la jeune fille, de la femme en
devenir. C’est pourquoi nous sommes bannies l’année de nos seize ans : notre magie doit se dissiper dans la nature afin que nous puissions réintégrer la communauté.
Pourtant, je ne me sens pas magique.
Ni puissante. »

Un an d’exil en forêt.
Un an d’épreuves.
On ne revient pas indemne de l’année de grâce.
Si on en revient.


Mon avis :

Voici un livre dont j'avais énormément entendu parler à sa sortie. Je ne savais pas bien à quoi m'attendre en le commençant mais j'avais l'impression que j'allais me retrouver dans une histoire haletante avec une héroïne courageuse et beaucoup de rebondissements.

Pour certains points, ce fut exact mais pour d'autres ... Autant le dire de suite, pour moi, cette lecture est une petite déception. 

Tout d'abord, les personnages sont assez énigmatiques. Dès le départ, je ne savais pas bien à qui il fallait faire confiance ou pas. Tous avaient une grande part de mystères. De plus, je ne peux pas dire que je me suis énormément attachée à eux. L'héroïne principale m'a beaucoup plu. Je l'ai trouvée forte, courageuse, intelligente et débrouillarde. C'est un point fort de cette lecture car j'ai adoré la suivre dans ses aventures et voir comment elle allait évoluer. Par contre, le personnage de Kiersten m'a énervée et dégoûtée au possible. Une vraie peste manipulatrice. 

Ensuite, l'histoire est prenante. Un vrai suspense s'installe dès les premières pages et j'ai apprécié le fait de voir l'évolution des filles au fil de l'histoire mais surtout de voir comment elles allaient se comporter dans cet univers ultra glauque. C'est assez captivant et j'ai tourné les pages avec l'envie d'en savoir toujours plus. Cependant, il y a un gros point négatif. LA FIN. Personnellement, je l'ai trouvée bâclée et tellement plate. Un récit aussi fort en émotions avec autant de points d'interrogation sur le futur des filles finit ainsi ? Je m'attendais à quelque chose de grandiose avec une révolution, des révélations fortes et surtout un épilogue qui donne une claque tant il serait fort. He bien non pour moi, tout est retombé comme un soufflé et je reste sur ma fin. Que va-t-il advenir de ce comté ? De ces femmes ? De ces filles ? Bref, pour moi là c'est la déception.

Enfin, la plume de l'autrice est le gros point fort de cette lecture. Elle est super agréable à découvrir. Tout se lit avec facilité et plaisir. C'est un excellent moment de lecture.

En résumé, c'est un bon livre mais qui pour moi mériterait une autre fin. Quelque chose de plus puissant.

Merci aux filles avec qui j'ai eu la chance de faire cette chouette lecture commune. :)

Je remercie également Casterman pour cette lecture.


Partenariat/service presse


Projet

mercredi 28 avril 2021

"Isielle et Olkan. Contes et légendes d'Hashkaria" de Charles Chehirlian




Titre : "Isielle et Olkan. Contes et légendes d'Hashkaria"
AuteurCharles Chehirlian
Editions : Archancourt
Nombre de pages : 102
Année de cette édition : 2019



Résumé de l'éditeur : 

Sur l’île d’Horterheim, seules les lois des pics enneigés et de la guerre règnent.

Huldrith et Peredren, fiers et forts guerriers du corps des Haches, s’évertuent à défendre la cité de Garolden face aux redoutables hordes de Kulhgordians.

Au milieu de toute cette fureur, rien ne tourmente l’angélique Dame Isielle et Olkan le poète, qui se vouent un amour indéfectible. Mais le Comte Bolter, père d’Isielle, se refuse à donner la main de sa fille à un simple roturier rêveur, et s’emploie à les séparer.

Aucun d’entre eux ne se doute que dans les profondeurs de la terre, dans l’ombre, quelque chose de très ancien rôde…

Mon avis :

Voici un livre qui au départ m'a un peu désorientée car il a fallu que j'apprenne à connaître ce nouveau monde de fantasy mais très vite j'ai été prise dans l'histoire pour ne plus pouvoir lâcher cet ouvrage jusqu'à la fin.

Les personnages sont très bien décrits et je les ai trouvés vraiment super biens. Il y en a certains que j'ai plus aimés que d'autres comme Olkan, Peredren et Huldrith que j'ai trouvés très sages et intelligents. L'auteur a créé des héros comme je les aime avec des caractères bien trempés mais surtout qui savent ce qu'ils veulent.

Pour l'histoire, elle est plaisante à suivre parce qu'il s'y passe beaucoup de choses en peu de temps. C'est un récit assez court mais très dense. Je ne me suis pas ennuyée une seconde. C'est fluide à lire et il y a un excellent rythme de lecture. J'ai eu envie d'en savoir plus au fil des pages et j'ai bien aimé ce petit suspense qui s'installe. Que va-t-il arriver à nos héros.

En ce qui concerne la plume de l'auteur, elle est agréable à suivre. C'est un livre bref et efficace. Je trouve que créer un tel univers en si peu de pages est vraiment génial.

En résumé, je conseille cet ouvrage aux personnes qui voudraient découvrir l'univers fantasy.  C'est un bon récit bien prenant tout en étant pas difficile à comprendre.

Je remercie Charles Chehirlian et le site Simplement.pro pour cette découverte.



mardi 27 avril 2021

"Mon potager au fil des saisons en BD" de Mathilde Ruau Stento






Titre : "Mon potager au fil des saisons en BD"
Autrice : Mathilde Ruau Stento
Editions : Casterman
Nombre de pages : 64
Année de cette édition : 2021



Résumé de l'éditeur : 

Créer son potager au fil des saisons, c'est facile grâce à cette BD 100 % écolo !


Quand est-ce qu’on doit planter les tomates ? les pommes de terre ? Et comment faut-il faire ? À quoi ça sert, le compost ? Qu’est-ce que le paillage ?
Grâce à cette BD, cultiver un potager n’aura plus aucun secret pour toi ! Tu sauras aussi bien arroser que récupérer des graines, construire une mangeoire à oiseaux qu’un hôtel à insectes, les bienfaits des abeilles, des fleurs mais aussi des orties…

Au rythme des saisons, guidé par Lila, Simon et Romane, trois joyeux apprentis jardiniers, tu pourras avancer étape par étape, case à case, pour cultiver facilement tes fruits et tes légumes et les manger toute l’année ! Miam !


Mon avis :

Voici un ouvrage jeunesse absolument génial.

J'ai tout aimé dans cet album. En effet, depuis quelques années, j'essaie de faire mon potager et comme toute novice j'en apprends tous les jours. Ce fut le cas avec cet ouvrage. Tout y est très bien expliqué en fonction des saisons. On nous dit ce qu'il faut planter, où, quand, comment ? Des solutions sont aussi données afin de créer un jardin sans pesticides et très bien agencé afin de mettre toutes les chances de notre côté pour avoir de belles récoltes. C'est super instructif et je garderai ce livre près de moi quand je ferai du jardinage car je sens qu'il va m'aider avec ses trucs et astuces. 

Ensuite, il est aussi très chouette pour les enfants car tout est expliqué simplement et peut leur donner envie de s'engager dans la grande aventure du potager. Un autre point positif sont les personnages qui sont drôles et qui ont des conversations bien sympathiques.

Enfin, les illustrations sont colorées et dynamiques. Ce qui plaira à coup sûr aux plus jeunes.

En résumé, c'est un album que je conseille aux enfants mais aussi aux adultes parce qu'il explique énormément de choses.

Merci aux éditions Casterman pour cette lecture très instructive.


Partenariat/service presse