lundi 10 juin 2019

"La faute exquise" d'Arielle Frank




Titre : "La faute exquise"
Auteur : Arielle Frank
Editions : NDB Editions
Nombre de pages : 250
Année de cette édition : 2019



Résumé de l'éditeur : 


La sexualité à notre époque est-elle inévitablement synonyme de rencontres virtuelles et d’aventures sans lendemain ? Dans cette ère du “jetable”, comment Stéphanie, quarante-trois ans, épouse modèle et mère de deux enfants, peut-elle vivre sa sexualité ? Mathieu, trente et un ans, va pourtant la mener au plaisir. Au point qu’elle en perdra ses repères, bousculant ses convictions et valeurs.

À travers les sept péchés capitaux, La Faute Exquise nous entraîne dans la vie d’une femme qui découvre la sexualité sur le tard, avec un homme qui est à mille lieues de son idéal, mais dont elle va totalement dépendre affectivement et sexuellement.
La Faute Exquise est l’histoire d’une relation où désirs, attentes et doutes s’entremêlent, créant confusion et contradictions.
Mais jusqu’où va-t-elle les mener ?



Mon avis :

Voici un livre que j'ai bien aimé. Je dois dire qu'à la base ce n'est pas mon genre de prédilection mais là le résumé m'a tentée et je suis heureuse d'avoir découvert cette histoire. 

Tout d'abord, j'ai apprécié Stéphanie qui est un personnage intéressant avec ses doutes et ses questionnements. Par moments, j'avais envie de lui dire d'arrêter ses bêtises et de retourner à sa vie avec son mari mais son attirance pour Mathieu était trop forte. Par contre, Mathieu est un jeune homme sympathique mais, personnellement, il m'a un peu énervée au niveau de son caractère légèrement changeant. Il est difficile de savoir ce qu'il désire vraiment.

Ensuite, j'ai aimé l'histoire qui est prenante car jusqu'au bout je me suis demandée ce que Stéphanie allait faire. Continuer avec Mathieu ou arrêter ? Ont-ils un avenir ? Je suis passée par plusieurs ressentis pendant ma lecture. Par moments, je trouvais leur relation belle même si pour moi c'était horrible vis-à-vis du mari de Stéphanie. Par contre, à d'autres instants, je me disais qu'il fallait qu'ils arrêtent de se voir car la relation devenait lourde et étouffante pour les deux héros. De plus, la fin m'a étonnée. Franchement je ne m'y attendais pas. C'est un point qui m'a déroutée et je suis un petit peu déçue parce que je m'attendais à autre chose.

Enfin, l'écriture de l'auteure m'a plu. C'est prenant, très agréable et fluide à lire. Il n'y a aucun temps mort et les pages se tournent toutes seules.

En résumé, c'est un bon livre qui certes, n'était pas le genre littéraire que j'aime le plus mais qui est pour moi une chouette découverte. Il soulève pas mal d'interrogations et fait réfléchir sur  le sexe ainsi que les relations extraconjugales.

Je remercie grandement Axelle Frank pour cette lecture.




Partenariat/service presse

Facebook de l'auteur

vendredi 31 mai 2019

"13e avenue, tome 1" de Geneviève Pettersen et François Vigneault



Titre : "13e avenue"
Auteur et illustratriceGeneviève Pettersen et François Vigneault
Editions : éditions de La Pastèque
Nombre de pages : 168
Année de cette édition : 2019



Résumé de l'éditeur : 

Depuis que sa mère lui a annoncé au retour de l'école une nouvelle qui a chamboulé leur existence, Alexis se demande si ça existe, des journées comme les autres. Déraciné de son Saguenay natal et transplanté à Montréal, où il n'a jamais mis les pieds, Alexis atterrit à Rosemont privé de repères et désarmé face aux défis qui s'accumulent devant lui. Heureusement, Alexis a pour l'aider son ami Ernest, le voisin d'en haut, un garçon timide que personne ne remarque mais qui sait tout sur tout le monde..


Mon avis :

Voici une bande dessinée que j'ai trouvée excellente. 

L'histoire de ce jeune garçon qui perd son papa et doit déménager dans un endroit totalement inconnu avec sa maman est vraiment touchante. Je l'ai trouvé très courageux et plein de gentillesse. Il a envie de faire plaisir et de faire un maximum pour que tout se passe bien. On sent qu'il a un grand cœur.De plus, j'ai aussi aimé sa maman qui tout comme son fils essaie de faire de son mieux afin d'assurer leur avenir.

Pour les illustrations, je les ai trouvées sympathiques et entièrement adaptées au récit. C'est vraiment un tout qui donne une belle cohésion à l'histoire.Cela rend la bande dessinée plaisante à lire.

Pour l'écriture de l'auteur, j'ai adoré car c'est super bien écrit et en plus, le fait d'avoir des expressions typiques du Canada est vraiment génial. J'ai adoré les découvrir.

En résumé, c'est une excellente bd que je conseille vivement.

Merci à Babelio et aux éditions de La Pastèque pour cette excellente lecture.


Partenariat/service presse

jeudi 30 mai 2019

"Ceux d'en haut, livre 2 : une promenade hors du corps" de Luisa Gallerini




Titre : "Une promenade hors du corps"
Auteur : Luisa Gallerini
Editions : autoédité
Nombre de pages : 429
Année de cette édition : 2018



Résumé de l'éditeur : 


Imaginez qu’un à un, vos sens se dérèglent : l’odorat, le goût, l’ouïe, la vue, le toucher. Imaginez que des pouvoirs surnaturels commencent à se manifester : intuition, télépathie, voyance. Imaginez, enfin, que vous êtes une honorable mère de famille dans le Paris bourgeois du 19ème siècle. Croyez-vous que la société vous accueillera à bras ouverts ? Pour Adélaïde, tout commence par une botte de persil au marché. Puis c’est l’engrenage : exorcisme, asile psychiatrique… Où se terminera son cauchemar ?

En pleine crise d’éternité, Marie se sent terriblement seule. Existe-t-il d’autres immortels sur terre ? Qui sont « Ceux d’en haut » ? Se soumettra-t-elle aux lois, aux rituels de cette communauté de l’ombre ? Et pourquoi ses membres s’intéressent-ils tant aux expériences de mort imminente ?

Second tome de la série Ceux d’en haut, « Une promenade hors du corps » fait suite aux aventures de Marie dans « La Momie de Pâques ».




Mon avis :

Voici le second tome de la série '-"Ceux d'en haut de Luisa Gallerini et je dois dire que je l'ai adoré. Il m'a plus captivée que le premier et je me suis vraiment attachée au personnages surtout à Adélaïde. J'ai trouvé son histoire prenante et j'étais fascinée par son vécu. Cela doit être vraiment étrange d'avoir ses sens qui se développent plus que nécessaire et de voir les personnes que l'on aime se poser des questions sur ce qui nous arrive.

L'histoire racontée dans ce deuxième opus est toujours aussi intrigante et les questions sont nombreuses tout au long du récit. Il y a un vrai jeu de piste qui se poursuit dans ces deux lectures et c'est bien amené. Le récit est toujours aussi original.

Autre point, l"écriture de l'auteur me plaît toujours autant et je suis toujours aussi impressionnée par la maîtrise qu'elle a de son sujet. C'est vraiment agréable en tant que lecteur de lire tout cela car on apprend beaucoup de choses et on sent que l'auteur s'est énormément investie dans son livre. Bravo.

En résumé, je conseille cette série notamment aux amoureux des voyages, des mystères et des histoires qui ne sont pas cousues de fil blanc.

Un grand merci à l'auteur et au site Simplement le service presse autrement.



Partenariat/service presse

"Ceux d'en haut, livre 1 : La Momie de Pâques" de Luisa Gallerini



Titre : "La Momie de Pâques"
Auteur : Luisa Gallerini
Editions : autoédité
Nombre de pages : 475
Année de cette édition : 2018



Résumé de l'éditeur : 


Des bains turcs du Caire aux hypogées de la Vallée des Rois, des catacombes d’Alexandrie au désert du Sinaï, une jeune égyptologue mène au 19ème siècle une mystérieuse chasse aux momies morcelées. Le Nil, fleuve ancestral qui relie le monde des vivants à celui des morts, la mènera au cœur de l’Égypte occulte, celle des prêtres magiciens, des dieux d’Héliopolis, des premiers chrétiens et des évangiles, des prophéties millénaires, des stèles et des cérémonies funéraires, des monastères orthodoxes et des gemmes aux extraordinaires vertus.

Lorsque, déguisée en homme, elle rencontre Madame Gallerini sur une cange qui les conduit à Thèbes, elle ne sait pas encore que celle-ci lui sera d’une aide précieuse pour déchiffrer l’ultime héritage du Christ et comprendre pourquoi l’Église, depuis sa naissance, ne cesse de fabriquer de pieuses reliques de Saints. Elle ne sait pas non plus qu’en se liant d’amitié avec la belle vacancière, cette dernière prendra peu à peu dans son existence une place inattendue.

Un siècle et demi plus tard, c’est le hasard avancent certains, le Destin affirment d’autres, qui met entre les mains de Marie le carnet de voyage de l’exploratrice. Du jour au lendemain, sa vie bascule; entre Paris, Londres et Rome s’engage alors une périlleuse course poursuite pour la Vie Éternelle.



Mon avis :

Voici un livre que j'ai aimé car il fait beaucoup voyager et on est complètement dépaysé en le lisant. 

J'ai apprécié les personnages qui sont hauts en couleur. Ils ont des caractères forts et intéressants. Grâce à leurs tempéraments bien différents les uns des autres, l'histoire ne manque pas de piquant. Il y a de beaux échanges verbaux entre eux. 

Ce que j'ai aimé également c'est de passer d'une époque à une autre. Je ne suis pas toujours fan de ce genre de narration mais ici je dois dire que cela passe très bien. Il n'y a pas de difficultés à savoir où l'on se trouve. De plus, il y a assez bien de rebondissements et surtout de belles énigmes qui permettent de donner un bon rythme à la lecture.

Pour moi, le point fort de ce livre, c'est l'écriture de l'auteur qui est agréable à lire et en plus, on sent qu'elle maîtrise totalement son sujet. J'ai appris énormément de choses sur l'Egypte et la Bible. Il y a un vrai intérêt historique dans ce roman. C'est très enrichissant. 

En résumé je conseille ce livre car il est bien écrit et apprend beaucoup de choses au lecteur tout en le faisant voyager.

Je remercie l'auteur et le site Simplement le service presse autrement pour cette belle lecture.



Partenariat/service presse

"Panique dans l'atelier du Père Noël" de Karine Tournade




Titre : "Panique dans l'atelier du Père Noël"
Auteur : Karine Tournade
Editions : Zétoolu ZTL
Nombre de pages : 92
Année de cette édition : 2017



Résumé de l'éditeur : 



Panique dans l'atelier du Père Noël !

Barbouillot, le chef des lutins ordonne la grève et fait cesser la fabrication des jouets.
Mais alors, comment le vieux bonhomme rouge va-t-il pouvoir assurer sa tournée qui n'a lieu que dans quelques jours.


Mon avis :

Voici un livre jeunesse que j'ai vraiment apprécié.

Cette histoire est très bien pensée et véhicule une belle morale. Par l'intermédiaire de leur grève, les lutins vont démontrer qu'ils en ont marre de ce que désirent maintenant les enfants. L'évolution de leurs souhaits ne leur plait pas. Ils en veulent toujours plus et toujours plus perfectionnés. Pour eux, cela ne peut plus continuer. Ils ne savent plus suivre de telles demandes. Cependant, le Père Noël va devoir trouver une solution afin que les enfants aient tout de même quelque chose pour Noël. Et si on rallumait la magie de Noël ?

Cette histoire est intéressante car elle permet de réfléchir sur ce que l'on veut ? A-t-on besoin d'autant de jouets et de toutes ces choses électroniques etc... Et si allumer des étoiles dans les yeux des plus petits grâce à leur imagination était beaucoup plus gai.

J'ai trouvé ce livre très  bien écrit. C'est agréable à lire et tout à fait adapté aux plus jeunes. Je le conseille vivement. Ce qui est très sympa également, ce sont les petites illustrations au début de chaque chapitre. C'est mignon. 

Je remercie l'auteur et le site Simplement le service presse autrement pour cette chouette découverte.