lundi 25 juin 2018

"La meilleure façon de marcher est celle du flamant rose" de Diane Ducret



Titre : "La meilleure façon de marcher est celle du flamant rose"
Auteur et illustratriceDiane Ducret
Editions : Flammarion
Nombre de pages : 288
Année de cette édition : 2018



Résumé de l'éditeur : 

La loi de Murphy n'est rien comparée à la loi d'Enaid : tout ce qui est susceptible de mal tourner tournera plus mal encore qu'on aurait humainement pu le prévoir. Après avoir été quittée à Gdansk par téléphone, Enaid se rend à l'évidence : les fées qui se sont penchées sur son berceau ont dû s'emmêler les pinceaux. Comment expliquer, sinon, la sensation qu'elle a depuis l'enfance qu'il lui a toujours manqué quelqu'un ? Il y a de quoi se poser des questions quand les parents adoptifs sont en fait les grands-parents, que la mère est danseuse de nuit, que le père change de religion comme de famille, que les bunkers de l'ETA servent d'école buissonnière. Et que l'accident d'un instant devient la fracture de toute une vie? On peut se laisser choir ou faire le saut de l'ange. Être boiteux ou devenir un flamant rose. Sur ses jambes fragiles, tenir en équilibre avec grâce par le pouvoir de l'esprit, un humour décapant et le courage de rester soi.


Mon avis :


Voici un livre qui m'a un peu étonnée car je n'ai pas lu le résumé avant d'entamer ma lecture. En voyant la couverture, je pensais que j'allais découvrir une lecture légère mais ce ne fut pas le cas. Au contraire, j'ai suivi l'histoire d'une jeune femme à qui la vie n'a pas fait de cadeaux. Malgré cela, elle va rester forte et s'accrocher afin de continuer son chemin. C'est ce que j'ai beaucoup aimé chez le personnage principal, son courage et sa ténacité. 

On va découvrir Enaid et son parcours depuis sa jeunesse. Tout au long du récit, on va la suivre dans ses aventures pas toujours très heureuses car la vie est dure pour elle mais c'est une battante et elle se relève toujours. Elle a une force de caractère incroyable. A travers ce récit je trouve qu'elle donne une belle leçon de vie. Ne jamais abandonner quoiqu'il arrive. Il y a toujours quelque chose de mieux à venir.

Ce que j'ai beaucoup aimé également, c'est la façon dont l'auteur raconte les événements. Il y a des moments très durs mais elle ne tombe jamais dans le larmoyant. Certes, on frémit, on est choqué, on a peur pour Enaid. Cependant, on rit aussi car il y a une petite pointe d'humour qui se glisse entre les pages et qui permet de détendre un peu l'atmosphère. C'est vraiment bien écrit. On sent que l'auteur maîtrise sa plume.

En résumé, j'ai apprécié ce livre et je lirai d'autres ouvrages de l'auteur.

Merci aux éditions Flammarion et à Babelio pour cette découverte.



Partenariat/service presse

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

A vos plumes :)